Gants Churchill : La qualité au bout des doigts

Publié le : 07/02/2020 10:47:21
Catégories : Actualité Custom Legend


Acheter des gants Churchill ce n’est pas seulement acheter une histoire, mais surtout un savoir-faire et une exigence de qualité.




La gamme Motorcycle, non homologuée en France, est proposée dans un cuir de cerf. Très résistant et souple à la fois ce cuir peut être soumis à bien des épreuves. Le modèle classic , que l’on retrouve dans la série « Sons of Anarchy » fait partie des modèles les plus plébiscités.

Choisi avec soin le cuir de cerf utilisé est soumis à une régularisation et une taxation pour le maintien de l’espèce animale pour laquelle Churchill est engagé. Les gants sont ensuite assemblés en respectant les objectifs de qualité que s’impose Churchill depuis le début de l’histoire.

Vous l’aurez compris, porter des gants Churchill en cuir de cerf, c’est non seulement un gage de confort mais également et surtout de qualité.

Les Gants de la gamme Motorcycle existent également avec une version de poignet plus long et ainsi que doublés pour le froid que ce soit dans les versions courtes ou longues.

Malgré tout vous pouvez également utiliser ces gants au quotidien sans être motard et profiter pleinement de la technologie Churchill Gloves et du confort du cuir de cerf, doux au toucher à l’extérieur comme à l’intérieur.

Pensez malgré tout à bien choisir votre taille, car un gant en cuir non doublé  doit se choisir plutôt très ajusté à votre main, la chaleur de votre corps fera ensuite le travail et modèlera le gant à la morphologie de votre main.



Churchill : Une histoire qui lui va comme un gant

On aurait pu commencer l’histoire de Churchill Gloves Compagny par « il était une fois » !

1890, James Churchill alors marchand ambulant, se voit un jour, troquer sa vaisselle commerciale contre une peau de cerf. Incompatible avec son commerce du moment, il la garda un long moment sans y toucher, jusqu’au jour où tout changea. Après s’être décidé à la faire tanner, il se mit à fabriquer des moufles et les proposa à la vente. Le succès fut immédiat et si important que James Churchill laissa tomber sa vaisselle pour se concentrer sur la fabrication de moufles et de gants. La destinée de James Churchill était alors toute tracée, il ne lui restait plus qu’à se développer.

En 1897 il ouvrit sa première usine de fabrication de gants, reprise en 1932 par son fils qui perpétua avec les descendants suivants ,et ce jusqu’à aujourd’hui encore, le savoir-faire de son père.

Une histoire à la l’américaine dans une époque où tout était à construire, et qui, grâce au travail et l’exigence d’un homme et de ses descendants, a pu se poursuivre et proposer aujourd’hui des produits de grande qualité.

Partager ce contenu

You must be registered

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire